L’histoire de l’avenue Jean Lolive à Pantin

Anciennement nommée rue de Paris, l’avenue a pris le nom du député-maire communiste en fonction de 1959 à 1968. Jean Lolive est l’une des personnalités politiques les plus importantes de l’histoire de Pantin. C’est sous son mandat qu’ont été mis en place les jumelages avec les villes de Moscou (plus exactement avec l’arrondissement de Mechtchanski situé au nord du centre de Moscou) en 1966 et de Scandicci en Italie en 1969. De son vivant, Jean Lolive était un élu très populaire. Il s’est investi à développer des projets pour la jeunesse, le logement et l’emploi…

Farouche opposant à la politique gaulliste, l’élu a multiplié les discours à l’Assemblée nationale pour empêcher l’expulsion des sans-abris et défendre les conditions de travail des ouvriers. Il meurt subitement le 6 septembre 1968 à l’âge de 58 ans.

 

Abonnez-vous à la Newsletter
S'abonner