[Portraits de Pantinois] Nathalie Rouckout, artiste engagée

Nathalie Rouckout passe son enfance en province. Il y a 20 ans, elle décide de vivre à Paris. Cependant, le caractère oppressant de la capitale l’a conduite à s’installer à Pantin. Elle est immédiatement tombée sous le charme de cette petite ville de la banlieue est parisienne. A travers les années, elle a vu cette commune se transformer notamment avec l’arrivée d’Hermès, BETC et Channel. Toutefois, comme Nathalie le souligne, Pantin a su garder sa mixité sociale qui lui donne un certain charme. Lorsqu’elle s’est installée à Pantin, elle travaillait en tant que responsable d’un service dans une entreprise postale.

Un tournant décisif

Quelques années plus tard, se rendant compte que son travail ne la comblait pas, elle a décidé de changer de carrière. Elle s’est orientée vers l’art et notamment vers la photographie et le théâtre. En effet, elle pratique du théâtre depuis l’âge de 17 ans. Du côté de la photographie, cette passion s’est manifestée tardivement. Il y a quelques années, on lui a offert un appareil photo pour son anniversaire. Un ami l’a ensuite emmené prendre des photos de Paris et de son architecture. C’est à ce moment précis qu’elle s’est découverte une nouvelle passion. Un nouveau mode d’expression. En parallèle du théâtre et de la photographie, elle a joué dans diverses séries télévisées telles que  Petits Secrets entre voisins et Joséphine Ange Gardien.

Résultat de recherche d'images pour "nathalie rouckout"

Crédit Photo : Kevin Lameta

 

 

L’intergénérationnel, un thème qui lui tient à cœur

Nathalie met également en avant l’importance de la problématique générationnelle dans ses réalisations. Ce fût le cas en 2015 dans le cadre de son exposition « Moi aussi j’ai été jeune mais vous ne me voyez plus » réalisée avec Corinne Dardé. Pour cette exposition, elle est allée à la rencontre de plusieurs personnes âgées à Bagnolet. Ces dernières ont raconté leur parcours dans des portraits vidéos. De plus, leur témoignage était accompagné d’une photographie datant de leur jeunesse et d’une photographie plus récente. A travers ce thème, elle tient notamment à déplorer la place peu importante que l’on accorde aux personnes âgées.

L’image contient peut-être : 4 personnes, personnes souriantes, barbe et texte

Une épreuve difficile à surmonter : le cancer du sein

En décembre 2016, Nathalie découvre qu’elle a le cancer du sein. Cette maladie l’a contrainte à suivre un traitement douloureux durant 9 mois. Elle a éprouvé le désir de transmettre aux autres l’expérience qu’elle a vécue à travers un livre qu’elle est actuellement en train de rédiger. A partir de ce livre, elle prévoit également de monter un spectacle. De plus, elle veut également réaliser avec l’Institut Curie des portraits de femmes en rémission afin de montrer que la vie humaine est précieuse.

La Robe Rouge à Pois Noirs

Publiée par Nathalie Rouckout Photographe sur vendredi 26 octobre 2012

 

Une implication dans le développement culturel de la ville

Pantinoise depuis plus de 10 ans, cette artiste veut continuer à développer des activités culturelles pour la ville. De décembre 2017 à Mai 2018, inspirée par un projet vidéo réalisé avec Corinne Dardé et l’association Nenuphar « Femmes venues d’ailleurs » sur l’immigration positive dans le 93, Nathalie a mis en place un atelier intitulé « Gens venus d’ailleurs » avec des élèves de seconde du Lycée Lucie Aubrac.

Cet atelier avait pour but d’inciter les élèves à aller à la rencontre de personnes qui ont abandonné leur pays natal afin de s’installer en France. Les élèves devaient ensuite restituer leur rencontre dans le format de leur choix. A l’issue de ce projet, un prix a été décerné par un jury. En plus de cet atelier, elle est pleine de projets culturels pour la ville tels que la création d’un groupe de théâtre amateur et la mise en place d’un festival de lecture. Projets que l’on espère voir prochainement…

Pour suivre Nathalie dans ses futurs projets:

Sa page Photographe

Sa page actrice

 

NB: vous connaissez des Pantinois(es) de longue date qui ont été témoins de la transformation de la ville et qui seraient d’accords pour raconter leur histoire dans nos pages? Alors Contactez-nous!

 

Abonnez-vous à la Newsletter
S'abonner