Le Pantin de Rezk Shehata (tribune libre)

M. Rezk Sheahata (ici en photo avec Enrico Macias) est candidat « sans étiquette » aux législatives de la #circo9306 comme on l’appelle sur Twitter où Bonjour Pantin est également présent. Malheureusement pour nous il n’a pas trouvé le temps pour nous rencontrer et nous a fait parvenir un communiqué. Nous le publions tel quel ici sans aucune modification. 

Il y a cinq ans, en juin 2012 j’ai découvert cette ville . C’était pendant la campagne des élections législatives précédentes. J’avais rejoint Patrick Lozès, en tant que suppléant trois semaines avant le premier tour. Je ne connaissais pas la ville, c’était un peu un saut dans l’inconnu pour moi. J’ai tout de suite décelé en elle un potentiel, une chaleur humaine que je n’ai que très rarement retrouvée ailleurs, très loin de l’image déplorable que l’on donne de la Seine Saint Denis dans les médias. Je peux le dire haut et fort, j’adore cette ville, sauf quand le ciel est nuageux ce qui est malheureusement souvent le cas dans la région. Lorsque j’ai du temps libre, je m’y promène. J’aime beaucoup faire le marché, je vais souvent sur celui de l’Eglise. Traditionnellement, le marché bien plus que le lieu où on fait ses courses est un lieu où l’on rencontre des gens, où l’on échange entre nous, en faisant le marché, c’est ce patrimoine d’échange et d’entraide que je chercher à préserver. Dans un monde de plus en plus individualisé, celui-ci tend à disparaitre. Pour un homme engagé comme moi, aller sur les marchés est une nécessité, cela permet de rencontrer nos concitoyens et d’échanger avec eux sur les problèmes du quotidien, ce qu’on pourrait faire pour améliorer les choses.

En tant qu’homme garant du vivre ensemble à Pantin, je me rends souvent sur les lieux de cultes afin d’échanger avec les instances religieuses locales, sur le vivre ensemble. Aujourd’hui dans un monde où les querelles religieuses sont nombreuses, le vivre ensemble est une nécessité, c’est pourquoi à ma petite échelle j’essaie d’y contribuer.

Face à la mondialisation, il faut faire vivre le « petit » commerce, il y a beaucoup de très bons commerçants dans notre charmante commune. La Boulangerie Bel Air est l’un d’eux. Elle est particulièrement jolie, avec sa devanture verte elle se distingue du paysage urbain. Pour choisir mon pain, je suis plutôt original, je n’aime pas trop les traditions, je préfère de loin la baguette.

Adresse : 85 Avenue Edouard Vaillant, 93500 Pantin

Une promenade sur les berges du canal de l’Ourcq est toujours très agréable, j’adore cet endroit et ceux à toutes les saisons. C’est sur ces berges qu’a débuté le début de mon histoire d’amour avec Pantin. Je me souviens c’était en juin 2012, avec Patrick, nous avions passé toute la journée à placarder des affiches à faire le tour des rues pour parler de notre projet avec les électeurs sous une chaleur de plomb. Ils devaient être 22h tout au plus, lorsque nous nous sommes assis un instant sur les berges. Ces quelques minutes de repos m’ont remémoré mon enfance au Caire, j’avais envie de plonger la tête la première dans l’Ourcq, heureusement que je ne l’ai pas fait sinon aujourd’hui vous ne me liriez pas, on m’aurait enfermé dans un asile depuis bien longtemps.

Abonnez-vous à la Newsletter
S'abonner